Accès des Demandeurs d’Emploi aux Métiers Agricoles

L’Accès des Demandeurs d’Emploi aux Métiers Agricoles (ADEMA) est un dispositif qui leur permet de découvrir les métiers de l’agriculture par le biais d’une formation professionnelle rémunérée. Ce dispositif est ouvert aux demandeurs d’emploi, indemnisés ou non, motivés par les métiers agricoles et qui n’ont pas bénéficié d’une prise en charge par le Fonds national d’Assurance Formation des Salariés des Exploitations et entreprises Agricoles (FAFSEA) au cours des 36 derniers mois pour un congé individuel de formation (CIF) ou un congé de formation professionnalisant. La demande est à adresser au conseiller Pôle emploi qui prendra contact avec un centre de formation référencé. Les demandeurs d’emploi, non-inscrits à Pôle emploi, doivent contacter directement le centre de formation. Le parcours ADEMA dure un mois (154 heures pour 22 jours ouvrés) : 4 jours en centre de formation, 3 semaines de stage dans une entreprise agricole où un maître de stage a pour objectifs de faire découvrir les activités de l’entreprise et les gestes professionnels ; enfin, avec l’aide d’un formateur référent, un bilan des acquis est effectué et un projet professionnel construit. Le passeport ADEMA comprend notamment une attestation de formation, le CV actualisé, ainsi que des adresses de contacts professionnels et institutionnels. Pendant le parcours ADEMA, les indemnités d’assurance chômage continuent d’être versées. Pour les personnes qui ne perçoivent pas d’indemnité d’assurance chômage et qui ne sont pas bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA), une allocation FAFSEA est versée en fin de période de stage. Les personnes bénéficiaires du RSA doivent contacter leur service social.