Accueil en centre de pré-orientation

Quand une personne handicapée rencontre des difficultés d’orientation professionnelle, elle peut, à sa demande, être accueillie dans un centre de pré-orientation. Cet établissement lui permet d’affiner son projet professionnel afin de faciliter son insertion dans le monde du travail. Pour être admise dans un tel centre, il faut que la personne ait été déclarée «travailleur handicapé» et qu’elle ait reçu un avis favorable de la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH). Le travailleur handicapé reçoit alors une aide pour élaborer son projet, notamment en le mettant en situation de travail caractéristique de différents métiers. Ceci doit lui permettre d’évaluer ses capacités et ses aptitudes. Pendant cette période variant de 8 à 12 semaines, il a le statut de stagiaire de la formation professionnelle. À l’issue de cette période, le centre adresse un rapport à la CDAPH. Selon les résultats, le travailleur peut se voir proposer une activité dans un établissement et service d’aide par le travail (ESAT), un emploi dans une entreprise adaptée (EA) ou dans une entreprise ordinaire ou enfin une formation complémentaire, par exemple dans un centre de rééducation professionnelle.