Association de GEstion des Fonds pour l’Insertion professionnelle des Personnes Handicapées

L’Association de GEstion des Fonds pour l’Insertion professionnelle des Personnes Handicapées (AGEFIPH) est née de la loi du 10 juillet 1987 qui oblige toutes les entreprises privées et publiques de 20 salariés et plus à employer 6% au moins de personnes handicapées. Cette même loi prévoit le versement d’une contribution pour les entreprises privées qui ne respectent pas ce quota. La loi handicap de 2005 instaure un principe de « compensation » qui passe aussi bien par des adaptations techniques du poste (amélioration des accès, changements de machine ou d’outillage…), que par la formation, l’accompagnement ou encore l’aménagement des horaires. Avec la loi de finance de 2011, l’Etat a transféré à l’AGEFIPH des compétences d’administration publiques, l’instruction des demandes faites par les entreprises pour bénéficier de la reconnaissance de la lourdeur du handicap (RLH), le financement et la mise en œuvre des parcours de formation professionnelle qualifiante et certifiante des demandeurs d’emploi handicapés, le versement de la prime de reclassement aux sortants de Centre de Rééducation Professionnelle (CRP). A compter de 2013, l’Etat transfère à l’AGEFIPH les compétences en matière de gestion et de contrôle de la déclaration annuelle obligatoire d’emploi des travailleurs handicapés (DOETH). De manière générale, l’AGEFIPH assure une mission de développement visant à amplifier les politiques publiques de l’emploi en faveur des personnes handicapées. Elle finance, grâce aux fonds collectés auprès des entreprises, des actions visant à favoriser l’insertion professionnelle et le maintien dans l’emploi de personnes handicapées dans les entreprises privées et en milieu ordinaire de travail et propose une offre de services et d’aides destinés aux personnes handicapées et aux entreprises.