Financer ma formation et mon évolution professionnelle

Le courrier de Juliette Je suis au chômage depuis mi-février 2018. Infirmière de formation, je souhaiterais reprendre mes études pour devenir professeur des écoles. Pour cela, j’aimerais me préparer au concours d’avril 2019 via la préparation aux concours de professeur des écoles au tampon dès la rentrée scolaire  d’août 2018. La préparation au concours coûte 2100 euros et j’aurai voulu savoir si je pouvais bénéficier d’aides de la part de l’an région pour avoir la chance de bénéficier de cette formation pour m’en présenter un concours es en avril 2019. Notre réponse En réponse à votre demande, nous vous informons que notre site financermaformation.com est un site d’informations sur les solutions de financement des projets de formation. Si vous l’avez consulté, vous devez savoir que tout financement d’une formation dépend tout autant : ·       ·        de votre situation personnelle (étudiante, salariée ou demandeur d’emploi, lieu de résidence, âge, formation initiale, expérience, …), ·       ·        de votre projet professionnel (et des possibilités d’entrée ou de retour à l’emploi), ·       ·        que de la formation elle-même (certifiante ou non). De manière générale, les droits à la formation et les aides financières associées dépendent de votre activité professionnelle soit en devenir (étudiant), soit actuelle (salarié ou indépendant) soit en rupture (demandeur d’emploi).  Pour les étudiants, les aides financières sont essentiellement des bourses d’études supérieures dont l’obtention dépend essentiellement des revenus de la famille. Pour les jeunes désireux de suivre une formation professionnelle à la fois théorique et pratique en entreprise, il y a les contrats d’apprentissage et de professionnalisation qui permettent d’obtenir en des revenus financiers, en plus de la prise en charge financière des frais de formation. Vous trouverez le détail des différentes aides financières par le lien suivant : http://financermaformation.com/vous-etes-etudiant/trouver-des-financements/ Si vous êtes demandeur d’emploi, votre interlocuteur est votre conseiller Pôle emploi. C’est lui qui propose et décide des financements au regard de votre projet de formation et de sa pertinence pour un retour à l’emploi en fonction du marché et des capacités financières de Pôle emploi. Je vous rappelle que si vous avez été salariée, vous avez capitalisé des heures au titre du Droit Individuel à la Formation (jusqu’au 31/12/2014) et au titre du Compte Personnel de Formation (à partir du 01/01/2015). Le relevé des heures totales capitalisées doit vous avoir été remis par votre employeur. Si la formation que vous envisagez est éligible au Compte Personnel de Formation, ce qui pourrait être le cas en raison du caractère qualifiant de votre formation, vos droits acquis en tant que salariée, doivent permettre de financer une partie de cette formation. Vérifiez auprès de l’organisme de formation si la formation que vous envisagez est éligible au Compte Personnel de Formation. Pôle emploi pourrait également vous proposer l’Aide individuelle à la Formation (AIF), mais il est possible que le coût de votre formation dépasse le montant maximum qu’il accorde habituellement Vous pouvez toujours solliciter votre conseiller Pôle emploi ! Nous ne pouvons répondre à la place de votre conseiller Pole emploi, mais si vous avez déjà bénéficié d’un financement pour une formation qui prépare à un emploi qualifié, il est probable qu’il vous réponde par la négative pour une nouvelle formation, si le délai entre les deux formations n’est pas très élevé. Il existe dans certaines régions des mesures spécifiques. Vous pouvez consulter sur notre site financermaformation.com dans la rubrique Vous recherchez un dispositif / Demandeur d’emploi les aides du Conseil Régional de votre lieu de résidence. Vous pouvez aussi consulter directement son site. Il se peut que le Conseil Régional finance la formation que vous envisagez mais tout dépend d’une région à l’autre, d’une année sur l’autre ! Pour les aides du Conseil Régional Ile de France : https://www.iledefrance.fr/recherche-des-aides-subventions  En cas de réponse négative, vous pouvez tenter de solliciter la mairie de votre lieu de résidence, le Conseil général de votre département. Il existe aussi parfois des structures publiques ou parapubliques qui aident les demandeurs d’emploi. En dernier cas, il reste le prêt bancaire. Vous pouvez enfin consulter à nouveau notre site financermaformation.com et découvrir toutes les possibilités de financement en fonction de votre situation personnelle, sous forme de fiches pratiques. http://financermaformation.com/vous-recherchez-un-dispositif/