Financer ma formation par le CIF

Depuis 2009, l’Observatoire des Transitions Professionnelles® (OTP) étudie et illustre par le biais de techniques qualitatives et quantitatives, les processus de transitions professionnelles des salariés ayant bénéficié d’un Congé Individuel de Formation (CIF). Deux précédentes études se sont attachées à décrire le lien entre le métier initial et la formation suivie:

·        OTP, Les parcours de transition professionnelle des salariés, 2010.

·        OTP, Les transitions professionnelles des salariés en CIF – De l’emploi à la formation, Éd. La Manivelle, 2012.

La présente étude constitue la seconde partie de celle publiée en 2012. Elle interroge le passage de la formation à l’emploi, 12 mois après l’achèvement du CIF. Elle réinterroge plus globalement la transition du métier initial au métier post-CIF. Ses principales conclusions sont les suivantes.

Le CIF s’illustre comme un dispositif au service de la progression des parcours professionnels, en particulier pour les salariés les moins favorisés. Pour les salariés initialement en CDD, il est un moyen d’accéder à un CDI. Pour les salariés initialement les moins diplômés (niveau VI tout particulièrement), il est un outil de qualification. Pour les salariés aux CSP initialement les moins élevées (manœuvres et ouvriers spécialisés tout particulièrement), il permet la transition vers des CSP plus élevées.

 Le CIF se distingue aussi comme un outil à destination des salariés porteurs de projets de création d’entreprise.

Cette étude, s’appuyant sur une base de données mutualisée entre 7 Fongecif, et sur une vaste enquête post-CIF, constitue une avancée dans l’analyse des transitions métierformation-métier, spécifiques aux salariés en CIF. Elle est un outil d’aide à la décision pour les Fongecif et leurs partenaires. Elle peut aussi apporter un éclairage différent aux salariés sur leurs propres démarches de transitions professionnelles.

l reste impossible de déterminer objectivement les transitions “idéales”, même si certaines peuvent paraître plus “abouties” que d’autres. Il existe avant tout des parcours individuels de transitions, faits de contraintes et d’aspirations individuelles. La complétude de la réussite de ces parcours ne peut se résumer à une seule mesure statistique. Les fiches parcours permettent d’apporter en complément ces éclairages plus qualitatifs et individualisés.

 Après cette 3e étude de l’OTP, le Congé Individuel de Formation s’illustre à nouveau comme un outil au service des salariés les plus fragiles et les moins diplômés, un outil indispensable dans la valorisation, la progression et/ou la sécurisation des parcours professionnels, un outil majeur du principe de “formation tout au long de la vie”.

Pour en savoir plus :

http://www.observatoire-transitions-professionnelles.fr/otp/Etudes/OTP_ETUDE_2013.pdf

L’actualité et les réponses à vos questions sur le financement de la formation sont sur www.financermaformation.com