Fonds Social Européen

Créé en 1957 par le traité de Rome, le Fonds Social Européen (FSE) est le principal levier financier de l’Union européenne pour la promotion de l’emploi. Il soutient la mise en œuvre de la Stratégie Européenne pour l’Emploi. Le Fonds social européen est l’un des trois Fonds structurels de l’Union européenne dont la mission consiste à réduire les écarts de développement et à renforcer la cohésion économique et sociale entre pays et régions de l’Union européenne. Le FSE représente près de 10% du budget total de l’Union Européenne avec un investissement de plus de 10 milliards d’euros par an dans l’ensemble des Etats Membres. Le FSE soutient les projets des organismes publics ou privés visant les priorités suivantes :  adapter les travailleurs et les entreprises aux évolutions économiques ; favoriser le retour et le maintien dans l’emploi ; intégrer les personnes défavorisées et lutter contre les discriminations dans l’emploi ; améliorer le système d’éducation et de formation ; promouvoir les partenariats et renforcer la capacité des services publics, des partenaires sociaux et des ONG en matière d’accès au marché du travail. Le FSE bénéficie ainsi aux groupes les plus exposés au chômage et à l’exclusion, comme les travailleurs âgés afin de favoriser la reconnaissance de leur expérience professionnelle, les jeunes à la recherche d’un premier emploi, les salariés bénéficiant peu de la formation professionnelle ou les femmes par des mesures actives en faveur de l’égalité professionnelle… Le FSE n’accorde pas d’aide directe aux personnes, les fonds sont versés aux organismes de formation, collectivités locales, associations.