Plate-Forme de Vocation

Pour compléter le contrat d’insertion dans la vie sociale (CIVIS) et favoriser les propositions d’offres d’emploi ciblées pour les jeunes de 16 à 25 ans, l’Etat a confié à Pôle emploi la mise en place de plateformes de vocation (PFV). Celles-ci  permettent d’évaluer les capacités des jeunes au regard de celles attendues dans les secteurs professionnels notamment en tension. Les jeunes de 16-25 ans sont repérés directement par les Missions Locales qui les orientent vers une plateforme de vocation lorsque leur projet professionnel est clarifié. Les plateformes de vocation recourent à la méthode de recrutement par simulation pour évaluer les habilités correspondant à des aptitudes requises pour les postes proposés. Cette méthode repose sur des mises en situation à caractère professionnel. Parce qu’elle se fonde sur les aptitudes requises sur le poste de travail sans aucune considération de diplôme ou d’expérience professionnelle, cette méthode est utile pour les publics de faible niveau de qualification ou peu expérimentés. Elle se révèle également un bon outil dans la lutte contre les discriminations à l’embauche. Enfin, lorsque la simulation est concluante, elle permet de mettre en relation les jeunes avec des entreprises. Les plates-formes de vocation sont utilisées pour les métiers en tension, notamment dans les secteurs des transports, du bâtiment, de l’industrie, des services à la personne, de la restauration, de la grande distribution… A l’issue de l’évaluation, la plateforme de vocation procède à la restitution des résultats aux candidats. Tous les jeunes dont l’évaluation est concluante bénéficient d’une mise en relation avec un ou des employeurs. Si le candidat n’a pas démontré le niveau d’habileté requis, le conseiller référent de la mission locale, informé des résultats de l’évaluation, reprend l’accompagnement du jeune.