Fiche de dispositif

CENTRE DEFENSE DEUXIEME CHANCE (Jeune en insertion professionnelle)
Principe

Le dispositif Défense 2ème chance s’adresse aux jeunes ayant de grandes difficultés d’insertion sociale et professionnelle en raison de leur comportement. Il leur permet de bénéficier d’un parcours de formation et d’orientation.

Le parcours de formation comporte 3 grandes étapes : la remise à niveau scolaire, une éducation civique et comportementale et une formation préprofessionnelle qui doit aboutir à un contrat d’apprentissage, une embauche dans les secteurs d’activité dits « en tension » (hôtellerie-restauration, transports, bâtiments et travaux publics, ….), ou à un engagement dans les armées.

Bénéficiaire

Jeune âgé entre 16 à 25 ans, n’ayant aucune qualification professionnelle ni emploi, apte à la pratique du sport,

Conditions

Le jeune volontaire est pris en charge par un centre Défense 2ème chance (appelé aussi Centre EPIDE), choisi par lui. Il y est accueilli en internat, du lundi matin au vendredi après-midi, où la discipline et l’organisation sont de type militaire. Il en sort pour connaître des périodes d’immersion dans les entreprises partenaires. La durée d’un volontariat pour l’insertion est fixée contractuellement entre le centre « Défense 2ème chance » et le jeune. Elle ne peut être inférieure à 6 mois ni supérieure à 24 mois.

Financeur

Etat

Procédure d'accès

Les jeunes peuvent manifester leur intérêt pour le volontariat pour l’insertion à l’issue de la journée défense et citoyenneté. Par la suite, s’ils ont majeurs, ils peuvent se préinscrire en utilisant le télé-service dédié. Les recrutements effectifs ont lieu tous les 2 mois. L’admission est prononcée après sélection et suite à un entretien destiné à évaluer la motivation du candidat.

Financement

La gratuité totale est la règle, y compris pour l’hébergement et la restauration, sauf pour les transports, dont les frais sont supportés par le jeune volontaire. Le jeune volontaire perçoit une allocation non imposable d’un montant d’environ 300 € par mois effectué. Les risques maladie, maternité et invalidité sont couverts.

Bon à savoir

Services en ligne et formulaires : http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F1190.xhtml

Maj. 01/2016