Fiche de dispositif

Conseil Régional Guyane
Formation professionnelle en mobilité
Principe

Aide financière aux stagiaires désirant suivre en mobilité, dans l’Union Européenne ou dans l’environnement géographique de la Guyane (Caraïbes, Amérique du Sud, Guadeloupe, Martinique), une formation non dispensée en Guyane.

Bénéficiaire
  • Etre de nationalité française, étant né ou ayant vécu en Guyane ou, par ailleurs, y avoir des intérêts matériels et moraux, depuis 2 ans révolus. Ou être étranger en situation régulière ;
  • Ne pas être éligible d’une bourse d’Etat, du Conseil Général ou d’autres organismes ;
  • Etre inscrit à l’ANPE depuis au moins un an. L’inscription depuis au moins 6 mois est recevable si le candidat désire suivre une formation relevant des secteurs prioritaires définis par la Région.

Ont également droit à cette aide les jeunes inscrits à la Mission Locale ; les jeunes devant intégrer un contrat en alternance ou relevant du crédit de formation individualisé ; les détenus libérés sous réserve du dispositif de droit commun ; les handicapés reconnus ou bénéficiant d’une orientation professionnelle médicalement confirmée ; les salariés peuvent prétendre exceptionnellement à une aide du Conseil Régional, après examen de leur dossier en co-financement par d’autres partenaires, si leur salaire ne dépasse pas 1.5 fois le SMIC et dans les situations suivantes : stages courts de perfectionnement (1 semaine à 1 mois) , dossiers de Congé Individuel de Formation des salariés.

Conditions

Formation non dispensée en Guyane et figurant parmi les secteurs prioritaires (voir liste précise). La formation devra, sauf exception, déboucher sur un diplôme ou titre professionnel homologué à partir du niveau V.

Financeur

Conseil Régional Guyane

http://www.cr-guyane.fr/formation/

Procédure d'accès

La demande se fait auprès de l’ANT, qui la transmet un mois avant le début de la formation au Conseil Régional qui instruit les  dossiers sur les critères suivants : formation initiale du candidat en rapport avec la demande, durée et coût de la formation,  montant des co-financements et débouchés. Les dossiers co-financés doivent suivre les mêmes règles d’instruction. La décision est notifiée par courrier à l’intéressé. L’ANT est chargée de régler les frais de formation au centre, de verser au stagiaire la prime d’équipement à son arrivée et les allocations complémentaires au prorata du temps passé en formation.

Financement

Le Conseil Régional assure la prise en charge de tout ou partie des frais de formation, la prime de premier équipement de 304 € pour faire face aux dépenses urgentes,  l’allocation complémentaire dont le montant mensuel ne peut excéder 651 €. Cette allocation complémentaire représente le montant de la rémunération du stagiaire ainsi que l’attribution d’allocations particulières : indemnités d’hébergement, achat de petites fournitures… L’ANT contribue au financement du voyage du stagiaire. Une participation forfaitaire est demandée au stagiaire lors de la remise du titre de transport pour chaque aller ou retour. Cette participation est variable : Union européenne : 121 € – Pays de l’environnement proche de la Guyane y compris la Guadeloupe et la Martinique : 76 €.

Bon à savoir

Chiffres déc. 2014

Maj. 01/2016

Financermaformation vous conseille…

Pour valider la pertinence de ce dispositif par rapport à votre profil et votre projet de formation, utilisez notre simulateur dans votre espace personnel.