Fiche de dispositif

EMPLOI D’AVENIR (insertion professionnelle)
Principe

L’emploi d’avenir est un contrat d’aide à l’insertion destiné aux jeunes particulièrement éloignés de l’emploi, en raison de leur défaut de formation ou de leur origine géographique. Il comporte des engagements réciproques entre le jeune, l’employeur et les pouvoirs publics, susceptibles de permettre une insertion durable du jeune dans la vie professionnelle.

Le jeune doit être placé en capacité d’effectuer un parcours de formation permettant d’acquérir des compétences professionnelles. L’emploi d’avenir constitue une première expérience professionnelle et une deuxième chance d’acquérir une qualification pour les jeunes peu ou pas qualifiés. Au terme de l’emploi d’avenir, le parcours de formation se concrétise par une attestation de formation ou d’expérience professionnelle, une certification professionnelle reconnue ou une validation des acquis de l’expérience (VAE).

Bénéficiaire

Jeune âgé de 16 ans au moins et de 25 ans au plus (30 ans si le jeune est reconnu travailleur handicapé), ayant un niveau de formation inférieur au niveau IV, connaissant de grandes difficultés d’insertion dans la vie active et totalisant au moins 6 mois de recherche d’emploi au cours des 12 derniers mois. Sont prioritaires ceux dont le domicile est situé dans une zone urbaine sensible (ZUS), dans une zone de revitalisation rurale (ZRR), ou dans un département d’outre-mer, à Saint-Martin, à Saint-Barthélemy ou à Saint-Pierre-et-Miquelon.

Conditions

L’emploi d’avenir est un contrat de droit privé. Il est conclu pour une durée indéterminée ou pour une durée déterminée d’au minimum 1 an et de 3 ans maximum. Tout type d’employeur peut signer un emploi d’avenir avec un jeune, à l’exception de l’État et du particulier employeur. La durée du travail doit être comprise entre 17 h 30 et 35 heures par semaine. Pendant son activité salariée, le jeune en emploi d’avenir est suivi à la fois par un référent de la Mission Locale ou de Cap emploi et par un tuteur choisi parmi les salariés ou les responsables de la structure l’ayant embauché.

Financeur

Etat, Entreprise

Procédure d'accès

Mission Locale, Pôle Emploi ou Cap Emploi pour les jeunes en situation de handicap.

Si le jeune correspond bien aux critères de l’emploi d’avenir, sa candidature est ensuite présentée à des employeurs proposant un travail en rapport avec son profil.

Financement

L’employeur perçoit une aide financière des pouvoirs publics égale à 75% du SMIC brut s’il appartient au secteur non marchand, public ou associatif, de 47% du SMIC brut s’il appartient au secteur de l’insertion par l’activité économique ou de 35% du SMIC brut s’il appartient au secteur marchand, industriel ou commercial. L’employeur du secteur non marchand est en outre exonéré de certaines taxes ou cotisations sociales.

Bon à savoir

Pour accéder au formulaire Demande d’aide emploi d’avenir

http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/R24518.xhtml

Maj. 01/2016

Financermaformation vous conseille…

Pour valider la pertinence de ce dispositif par rapport à votre profil et votre projet de formation, utilisez notre simulateur dans votre espace personnel.