Fiche de dispositif

FINANCEMENT DES ETUDES SUPERIEURES AIDE A LA MOBILITE INTERNATIONALE
Principe

Cette aide est destinée à soutenir la mobilité internationale des étudiants qui souhaitent suivre une formation supérieure à l’étranger dans le cadre d’un programme d’échanges ou effectuer un stage international. Cette formation ou ce stage doit s’inscrire dans le cadre de leur cursus d’études.

Elle se présente sous la forme d’une aide complémentaire à la bourse d’enseignement supérieur sur critères sociaux, pour les étudiants qui en sont bénéficiaires.

Bénéficiaire

Etudiant souhaitant suivre une formation à l’étranger

Conditions

Le séjour ou le stage auprès de l’établissement d’accueil ainsi que l’assiduité aux cours prévus dans le projet de l’étudiant doivent être effectifs. Le contrôle est obligatoirement opéré par le chef de l’établissement d’origine. En cas de manquement constaté, l’établissement met fin immédiatement au versement de l’aide.

Financeur

Université

Procédure d'accès

L’étudiant doit transmettre au service des relations internationales de son établissement un dossier de demande d’aide à la mobilité, accompagné d’un projet de séjour d’études ou de stage à l’étranger.

Les candidatures sont sélectionnées par le président d’université ou le chef d’établissement, en fonction de la qualité et de l’intérêt pédagogiques des projets individuels des étudiants et de leur conformité avec la politique internationale menée par l’université ou l’établissement. Il décide également du nombre de mensualités qui seront accordées à chaque candidat retenu.

Se renseigner, suffisamment tôt avant le départ, sur les délais nécessaires à l’instruction des dossiers.

Financement

La mensualité s’élève à 400 euros (Chiffres déc.2014) . Elle est accordée pour une période allant de 2 à 9 mois. C’est l’établissement d’enseignement, et non le CROUS, qui procède au paiement de l’aide à la mobilité internationale.

Bon à savoir

L’aide à la mobilité internationale est cumulable avec une aide au mérite

Maj. 01/2016